Actualités

Cinq (05) conseils pour réussir son entretien téléphonique

  • Publié le

Une fois votre CV sélectionné lors du processus de recrutement, certains recruteurs ont recours à un entretien téléphonique. Cette étape permet aux recruteurs d’avoir plus d’informations sur le candidat (pour confirmer la disponibilité, les attentes et les motivations) avant l’étape des entretiens physiques.

Voici cinq (05) conseils pour mettre toutes les chances de votre côté lorsqu’un recruteur vous appelle.

  1. Être dans un environnement calme

Pour faciliter l’interaction avec le recruteur, il faut être dans des conditions optimales, un endroit calme sans bruit ; en un mot éviter tout endroit sonore ou autre susceptible de vous mettre mal à l’aise lors de l’entretien. Si vous êtes dans un espace public ou dans un endroit peu confortable, n’hésitez surtout pas à demander un autre rendez-vous d’appel ou envoyer un message notifiant votre état actuel afin de permettre au recruteur de trouver un créneau qui vous sera favorable.

      2. Se mettre en situation d’entretien physique

Adoptez les mêmes attitudes que s’il s’agissait d’un entretien physique. Il s’agit du premier contact avec le recruteur. Il est important de faire une bonne impression lors de la présentation. Mettez-vous à l’esprit que cela pourrait être votre unique entretien.

      3. Avoir un ton convaincant et clair

Comme l’adage le dit en communication, il n’y a jamais une seconde première chance pour faire une présentation. Selon que vous êtes couchés ou assis, votre voix doit être votre meilleur atout, elle doit être convaincante lors de l’entretien. Parlez de manière posée. Evitez de répondre vite, cela donne l’impression que vous vous débarrassez du recruteur. Ajustez le volume de votre voix en insistant sur les qualités liées au poste à pourvoir.

      4. Préparer l’entretien téléphonique

Lorsque vous postulez à une offre, préparez-vous toujours à des éventuels entretiens téléphoniques comme vous le ferez bien évidemment pour un entretien physique. Vous devez vous assurer que vous avez des compétences nécessaires pour le poste eu égard aux missions indiquées sur le descriptif de poste. Evitez de donner des réponses brusques ou vouloir anticiper quoi que ce soit.

     5. Soignez votre mot de fin

La fin de l’entretien est sans doute un moment aussi important que le début. Il faut en premier lieu remercier le recruteur pour vous avoir contacté et demander des informations sur la suite du processus. Soignez votre mot de fin car cela pourrait marquer votre interlocuteur. Vous pouvez plus tard lui envoyer un mail de remerciement pour faire montre de votre intérêt.